menu
close
background
© Jerome Bonnet

Dominique A


1ère partie : Fièvre

Un 15e album tout frais sorti, Dominique A repart sur les routes avec son rock fêlé à fleur de peau, entouré d’un groupe qui fait la part belle aux claviers et à la flûte.

Cela fait plus de trente ans que Dominique A trimbale son chant vibrant et sa guitare sur les scènes de France. Un rock élégant, à fleur de peau, sauvage et sombre, qui a fait du Nantais un parrain de tout un courant de la chanson rock française. Depuis le succès fulgurant de son premier opus – La Fossette en 1992 –, il a fait du chemin, composé pour Alain Bashung ou Calogero et influencé Miossec ou Tiersen. Cette nouvelle tournée marque la sortie de son 15e album prévu pour septembre 2022 dont on sait qu’il le jouera sur scène avec une bande moins rock et plus acoustique, avec flûte, piano et contrebasse. Armé de sa présence scénique électrique, le chanteur sait faire passer le trouble tremblant de ses compositions par une voix reconnaissable entre toutes, habitée et solide. Frissons

Fièvre (1ère partie )
Dans la constellation du grand frère Dominique A, il y a Fièvre, nom de scène de la flûtiste Barbara Malter-Terrada tombée en amour pour le marimba, ce descendant du balafon africain aux sons doux, hypnotiques et boisés. Et lorsque Stéphanie Acquette la rejoint aux claviers, les effets chorale et les amplifications décuplent la puissance des vagues rythmiques et polyphoniques. Bruxelloise longtemps, argentine d’origine, Fièvre s’est installée à Tulle en 2020.