close
background
© Jean-Louis Fernandez

Théâtre

Création

EDELWEISS (France Fascisme)

Sylvain Creuzevault – Compagnie Le Singe

Le théâtre que Sylvain Creuzevault invente avec ses huit acteurs et actrices fait jouer des « grimaces ». Il les suscite par le jeu, les expérimente au plateau, les produit face aux spectateurs. Dans Les Frères Karamazov, la matière était les personnages du roman. Cette fois, l’équipe s’empare de figures historiques : écrivains et hommes politiques choisis au sein de l’extrême-droite française, de la fin des années 1930 jusqu'à la collaboration et à l’épuration, sauvage puis légale, ou certains trouveront leur fin. Se rappellent ainsi à notre bon souvenir Doriot, Déat, Drieu La Rochelle, Laval, Rebatet, Brasillach, Celine, Brinon et quelques autres. Leurs discours, leurs livres, leurs mots, sont des matériaux du spectacle. C'est suite à un travail sur la résistance allemande pendant le régime nazi, que la compagnie a décidé de s’intéresser, symétriquement, au fascisme français dans la même période. Mais la question ne change pas : en scrutant le fascisme, c’est aussi l’antifascisme qu’on sonde ‒ ce qu’il est, ce qu’il peut, et fait, ou pas. Il ne s’agit pas d’une reconstitution historique mais d’une comédie écrite au moment du danger. Maintenant.




   LE +          

- Rencontre à l'issue de la représentation


mentions

Production Le Singe (Élodie Regibier) Coproductions Odéon - Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne - Paris, La Comédie de Saint-Etienne, Théâtre Garonne - Toulouse, L’Empreinte, Scène nationale Brive-Tulle, La Comédie de Bethune, Points communs - scène nationale de Cergy-Pontoise. Avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Construction du décor aux Ateliers Berthier de l’Odéon - Théâtre de l’Europe. La compagnie est soutenue par le Ministère de la Culture - Drac Nouvelle-Aquitaine.
Création le 21 septembre 2023 à l’Odéon - Ateliers Berthier dans le cadre du Festival d’Automne.