menu
close
background
© Marc Domage

Danse

en son lieu


Christian Rizzo / ICI—CCN Montpellier - Occitanie

Nicolas Fayol habite un lieu indéfini, où sa danse hip hop ralentie fait corps avec un espace en constante reconfiguration. Un solo paysage signé Christian Rizzo.

Sur le plateau, une roche, un vase, une paire de bottes, des clochettes et une forêt de perches noires, comme autant de silhouettes d’arbres dénudés. Une scénographie signature, tant les solos de Christian Rizzo posent toujours un décor très précis, minimaliste autant qu’habité, magnifié par les vagues mouvantes des lumières de Caty Olive. Un jeune homme arrive, et dépose un bouquet de fleurs. Une fumée épaisse envahit le plateau. Alors, dans cette installation plastique aux résonances sonores tendues, le danseur peut prendre place et faire rituel. Ses gestes et sa présence réaménagent lentement l’espace sans nom, dont on ne sait s’il est dedans ou dehors. La danse coulée, précise, faite d’appuis au sol et de retenues, résonne comme un hip-hop sensuel qui aurait délaissé le bitume pour un ailleurs plus sauvage. Un splendide voyage immobile où chacun peut composer son propre paysage intérieur.

Dans la presse : 
"Le chorégraphe Christian Rizzo est si passionné de hip-hop qu’il a voulu l’extraire du décor des cités où il le trouve systématiquement cantonné. Avec le danseur Nicolas Fayol, il a imaginé un solo où hip-hop et nature nouent des liens inédits, poétiques et fertiles."
L'Est Républicain - 1/12/2021 - L.G.

"Retranché dans son village des Pyrénées pendant le confinement, le chorégraphe de 
une maison et d'à côté, Christian Rizzo, ne s'est pas pour autant arrêté de créer. En son lieu s'est donc tricoté à distance, avec le danseur de hip-hop Nicolas Fayol. Mais le solo s'est surtout fabriqué en pleine nature, au contact de sols accidentés, du souffle des vents, ou du bruissement des arbres. Éponge gorgée de dérives extérieures, En son lieu n'oublie pas pour autant de revenir au théâtre."
Mouvement.net - 3/11/2020 - Léa Poiré

"Décontextualiser pour sublimer. Dans En son lieu Christian Rizzo veut se séparer des carcans de l'espace pour mieux apprécier la pureté du mouvement. D'abord au travers de la performance de Nicolas Fayol, danseur issu du mouvement hip-hop, extirpé de son espace urbain minéral pour évoluer au milieu d'une nature
vivante. [...]. Pour prolonger cette réflexion sur l'espace, l'expérience continue en studio, comme un dialogue entre le dedans et le dehors. Des sensations nouvelles, une perception différente mais toujours la même recherche de s'extraire de l'endroit pour s'imprégner de la prouesse physique pure."

Midi Libre - 29/10/2020