menu
close
background
© Laurent Philippe

Création

Danse

Entropie


Léo Lérus - Compagnie Zimarel

Un quartet contemporain délicat imprégné de l’esprit créole.

Le chorégraphe guadeloupéen Léo Lérus, ancien interprète de la Batsheva Dance Company, puise dans la physicalité des danses traditionnelles caribéennes, notamment le gwoka et le léwoz, matière à nourrir une pièce de son temps. Habillés très sobrement de blanc, trois hommes et une femme jouent des contacts et déséquilibres, de la puissance et de la fragilité, sur fond de lumières chaudes et enrobantes, toujours changeantes. C’est qu’elles se modifient – tout comme la composition sonore signée Gilbert Nouno – sous l’effet des mouvements et des capteurs posés sur les corps des danseurs. Ainsi chaque geste n’en est que décuplé par les variations qu’il entraîne.

En s’inspirant de l’entropie, qui caractérise la mesure du degré de désordre d’un système, Léo Lérus a voulu chorégraphier le désordre vivant et créer une perturbation permanente. Il y parvient brillamment avec une danse créolisée ancrée dans l’ultramodernité.

Dans la presse : 
"Dans ce nouvel opus, il poursuit son travail directement inspiré de son île natale, du gwoka (musiques et chants percussifs représentatifs de la culture guadeloupéenne), et de célébrations festives telles que le Lewoz, qui date de l’époque de l’esclavage et est aujourd’hui partagé par tous. À ces vivantes traditions, il mêle, à l’aide de l’artiste sonore Gilbert Nouno qui développe de nouvelles technologies interactives, la pointe de la modernité. En effet, danseurs et danseuses sont munis sur scène de capteurs qui permettent d’agir en temps réel sur la musique, les lumières." 
La Terrasse - 20/2/2019 - Delphine Baffour


"L'ouragan dévastateur Maria n’aura pas détourné d’un iota l’élan créateur du jeune Léo Lérus. Relogée à La Fabrique des Arts de Malakoff, cette figure montante de la danse contemporaine en Guadeloupe, a pu expérimenter en mars dernier les prémices de sa future création. Cette résidence fortuite et solidaire trouve aujourd’hui d’heureux et énergiques prolongements avec Entropie, une pièce humaniste et viscérale, imprégnée de l’esprit rassembleur créole."
SceneWeb - 12/3/2019