close
background
© Christian Altorfer

Danse

Losing It

Samaa Wakim - Samar Haddad King

La palestinienne Samaa Wakim confronte son corps aux déflagrations quotidiennes de la violence, accompagnée par Samar Haddad King, qui compose une bande originale en direct.

D’un bout à l’autre du plateau, une ligne verte barre l’espace. Une frontière-slackline presque infranchissable, que le corps de Samaa Wakim va approcher, longer, affronter, traverser et même arpenter. Sur le fil d’une émotion contenue, la chorégraphe palestinienne, qui habite à Haïfa, bâtit un espace sensoriel puissant, amplifié par la subtile bande sonore mixée en direct par Samar Haddad King. Du conflit israélo-palestinien, dont il n’est jamais fait directement mention, on saisit les répercussions dans ce corps empêché, entravé, à la gestuelle désarticulée, tremblante, à l’immobilité tendue. Samaa Wakim passe par tous les états, y compris la douceur quand résonne la voix de sa grand-mère ou la joie contagieuse d’une musique festive. Créé en 2021, Losing It fait douloureusement écho aux fracas actuels du monde.

Dans la presse :

Le Théâtre palestinien dans le feu de l’actualité
« Au plateau, un simple élastique vert, tendu en diagonale, comme la frontière infranchissable représentée par les cartes d’état-major israéliennes. Occasionnellement funambule, tantôt danseuse, parfois pantin désarticulé, Samaa Wakim s’y confronte avec son corps qui s’effondre, se relève, et tente de trouver l’équilibre. »
Igor Hansen-Love - Scène Web - 14/10/2023

Homère et les Palestiniens
"Un fil vert, une poutre traversent en biais le plateau et coupent en deux l’espace de Losing it comme une frontière. Où vivre ? Sur la poutre-frontière, en équilibre instable ? D’un côté ? De l’autre ? Des deux côtés à la fois ? Et comment faire avec les bruits de balles et les bombardements qui lézardent le ciel jusqu’à l’horizon ? Et comment le corps réagit-il à cela ? Ces interrogations traversent, parmi d’autres, le corps de la danseuse Samaa Wakim, diplômée de la faculté des théâtre de l’université d’Haïfa et membre du Yaa Samar Dance Theatre (YSDT) fondé par Samar Haddad King à New York en 2005 puis en Palestine cinq ans plus tard. C’est elle qui signe et interprète la musique prenante du spectacle."
Jean-Pierre Thibaudat - Le Club Médiapart - 17/10/2023


mentions

Production Samaa Wakim. Production déléguée Sens Interdits. Coproductions Festival Theaterformen, YAA Samar! Dance Theatre, Khashabi Theatre. Soutien ONDA - Office national de Diffusion artistique. Création 2021 au Festival Theaterformen d’Hanovre (Allemagne). Losing it a été créé dans le cadre du projet un|controlled gestures  (2019-2020) du Goethe Institut.