menu
close
background
© Pierre Grobois

Théâtre

Où les coeurs s'éprennent


Thomas Quillardet - Compagnie 8 avril

Joue-la comme Rohmer ! Thomas Quillardet s’empare de deux scénarios du cinéaste pour construire une jolie fable sur les désirs des jeunes femmes d’aujourd’hui. 

Proposé dans le cadre du programme "En attendant la Maison Rohmer".

Mais quelle bonne idée d’être allé piocher dans les films d’Éric Rohmer matière à faire théâtre ! Ce à quoi rêvent les jeunes femmes semble être la question fil rouge du Rayon vert et des Nuits de la pleine lune, deux films qui recèlent des fulgurances langagières, des monologues déroutants. L’une habite en banlieue avec son amoureux, mais trompe l’ennui dans des fêtes parisiennes. L’autre rate ses vacances et passe un été à errer de maisons d’amis en plages solitaires à la recherche de l’âme sœur. Les deux comédiens et Thomas Quillardet l’assurent : ils n’ont pas vu les films dont ils s’inspirent ! Seuls les dialogues si ciselés et spontanés, faits de désirs, d’états d’âmes exposés et de vérités nues servent d’aiguillon au duo. Ils s’y plongent avec un plaisir évident, transposant dans le monde actuel les rêves de ces jeunes filles des années 80. Et la magie opère.


Dans la presse : 
"Thomas Quillardet a mixé avec brio deux scénarios de film d'Eric Rohmer « Les Nuits de la pleine lune » et « Le Rayon vert » pour en faire une comédie de mœurs acide et débridée, portée par une troupe de comédiens virtuoses."
Les Echos - 9/6/2021 - Patrick Chevilley


"La nouvelle vague rohmérienne de Thomas Quillardet nous surprend. Elle nous invite à replonger dans une œuvre riche et complexe, dont elle est une sorte d’écume scintillante et joyeuse, avec ses inventions et son énergie propres." 

SceneWeb - 10/6/2021 - Anaïs Heluin