menu
close
background
© Loic Nys

Arts de la piste

En famille

Pli


Inbal Ben Haim

La vie dans les plis. L’acrobate Inbal Ben Haim se joue du papier comme d’un agrès, un décor et un abri. Une ode à la fragilité et à la délicatesse.

Après son beau diptyque intérieur/extérieur Racines, présenté la saison dernière, l’acrobate Inbal Ben Haim passe des cordes aux lianes de papier. Dans cette pièce onirique, le papier sert tout à la fois d’agrès, de décor, de partenaire et de base à un langage circassien et plastique éphémère. Plié, froissé, tordu, étalé, déchiré, il change d’état en permanence, et fait de sa fragilité un atout. Inbal Ben Haim, comme ses deux camarades Alexis Mérat, plasticien spécialiste du papier, et la scénographe Domitille Martin, jouent de ses constantes transformations et confrontent leur corps aux formes, aux failles et aux résistances de ce matériau. Dans un cirque fait de sculptures éphémères façonnées par des lumières délicates, le papier leur offre une page blanche où écrire de nouveaux horizons artistiques.

Dans la presse : 

"Dans Pli, Inbal Ben Haim tente et réussit l’association paradoxale du cirque et du papier. En érigeant ce corps fragile en matériau de ses agrès et de sa scénographie, la circassienne renouvelle la notion de prise de risque et s’immerge dans un univers plastique inédit." 
La Terrasse - 21/02/22 - Mathieu Dochtermann 

"Pli , le beau cirque de papier d’Inbal Ben Haim.
[...] Mêlées à des références circassiennes – Inbal se situe elle-même dans la filiation d’artistes femmes telles que Chloé Moglia, Mélissa Von Vépy ou Fanny Soriano qui pratiquent l’acrobatie aérienne de manières nouvelles –, ces influences multiples font de sa création un objet à observer sous toutes ses pliures."
SceneWeb - 12/11/21 - Anaïs Heluin