menu
close
background
© Barbara Métais-Chastanier

Apéro-Conversation

Tribune #3 Sagesses des lianes


avec Dénètem Touam Bona

Nous accueillons Dénètem Touam Bona à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage, Sagesse des lianes (Post-Editions, 2021), et de l’exposition du même nom présentée au Centre international d’Art du paysage sur l’île de Vassivière*. Fasciné par les lianes, elles influencent sa pensée philosophique et poétique. Dénètem Touam Bona se livre ainsi à une réflexion sur les effets destructeurs des politiques de la déliaisons et sur la nécessité, tant politique que poétique, d’imaginer des alliances comme formes de refuges possibles. Circulant entre les Caraïbes et la Papouasie, Dénètem Touam Bona met en scène les entraves à la pénétration coloniale que constituaient les lianes. Il rend ainsi hommage à la sagesse des luttes « indigènes » contre la marchandisation intégrale du vivant.

*Exposition visible du 19 septembre 2021 au 9 janvier 2022

Né à Paris, de père centrafricain et de mère française, Dénètem Touam Bona fait partie des auteurs afropéens, à l’identité frontalière, qui tentent de jeter des passerelles entre les mondes. Collaborateur régulier de l’Institut du Tout-Monde et de revues (Africultures, Terrestres), il est l’auteur d’un essai philosophique et littéraire, Fugitif, où cours-tu ? (PUF), consacré aux marronnages (fuites et résistances des esclaves) et à ce qu’il appelle la « fugue » - les formes de résistance furtives. Depuis quelques années, il collabore régulièrement à des projets de création, en tant que dramaturge notamment.